A la fin du premier article sur la Nouvelle-Zélande, nous vous abandonnions au visionnage des photos de l’île du Nord dont l’intérêt est réputé bien moindre que ce que l’île du Sud a à offrir. Autant donc vous dire tout de suite que cette nouvelle séance vous réserve un programme spectaculaire, somptueux et majestueux! Décidément tout n’est que couleurs au pays des All Blacks.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, commençons par remercier les Dieux, qui semble-t-il étaient parmi nous, chacune des étapes de notre chemin s’étant miraculeusement déroulées sans la moindre goutte de pluie en dépit de l’arrivée en grandes pompes de cet hiver que nous redoutions tant.

A peine débarqués du ferry, nous roulons déjà sur des routes qui déploient des paysages vierges et sauvages. Tous les routards s’accordent à dire que prendre le volant en Nouvelle-Zélande est en soi déjà une fabuleuse expérience. Des vallées entières encerclées de montagnes aux sommets enneigés, des lacs qui ne sont bordés que de collines dorées et d’arbres aux symphoniques couleurs fauves de l’automne, des rivières qui déchirent le bush de leur bleu éclatant : il n’y que nous pour contempler ce spectacle naturel. Pas une maison à l’horizon.

Voilà donc le secret de la beauté de ces îles en partie révélé : bien plus de moutons que de Kiwis sur cette terre immense.

Cela signifie aussi peu de pêcheurs pour beaucoup de rivières! Adrien avait promis des truites et voilà qu’il nous offre de belles et gourmandes soirées à déguster ses prises au coin d’un feu de bois. Quoi de plus agréable que de refaire le monde sous un ciel étoilé, notre assiette délicieusement garnie du produit de notre pêche. Nos quelques lingettes bébé n’auront pas suffi à nous débarrasser de l’odeur de poisson et de fumée mais qu’importe! Le contact avec la nature, la vraie, voilà ce qui nous fait vibrer.

Les nouvelles expériences et les premières ne cessent de s’additionner. En plus d’avoir battu notre record de jours passés sans vraie douche (les rapides passages sous les cascades gelées ne comptant pas), nous avons par exemple goûté aux joies d’une nuit en van dans un parking souterrain! Imaginez-vous dormir dans votre voiture au 1er sous-sol d’un parking Vinci…Insolite et inoubliable!

Nous n’avons pas peur non plus de changer notre routine de vie de couple. D’habitude peu enclins à la rencontre de nos compatriotes francophones, nous avons pour une fois fait exception à la règle en partageant de chaleureux moments en charmantes compagnies. Qu’il s’agisse de Mélanie, Dana et Floriane, qui ont ramassé les deux auto-stoppeurs que nous étions au retour d’un trek, ou bien d’Albane et Adeline avec qui nous avons eu le plaisir de partager une truite bien trop dodue pour deux bouches, c’est autant de rencontres qui auront donné du piment à nos soirées de célibataires endurcis.

3832 kilomètres parcours, voilà ce que le compteur de notre classieux monospace orange fluo nous indiquait au moment où nous le rendions à son propriétaire, le cœur serré et la larme à l’œil. A force de cuisiner sur les deux banquettes que forment notre lit, manger en position de conduite et dormir dans un coffre aménagé, il devient difficile de quitter ces maisons ambulantes auxquelles on finit par s’attacher.

Il va donc à présent falloir se ré-acclimater aux longs et harassants trajets en bus. Notre voyage au pays des merveilles touche à sa fin. L’entier champ lexical de la beauté et de la grandeur, que nous avons épuisé, ne suffit pas à décrire nos sensations. Il faut le voir, le vivre, le ressentir pour le croire. Il se joue sur cette terre des antipodes un hymne à la nature qui résonnera en nous pour longtemps encore…

One thought on “Nouvelle-Zélande: l’incroyable beauté de l’île du sud

  1. Salut tous les deux!
    J’espère que vous allez bien, en tout cas ça a l’air! :) Vos photos sont juste sublimes! Vraiment! Je suis impressionnée! Ca donne tellement envie d’y aller!
    Bonne continuation dans votre grand voyage! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website